Les 4 qualités d’un soignant (et d’un aidant familial)

La recherche de soins à domicile pour aider un proche est une tâche importante et doit être mûrement réfléchie. Découvrez les qualités d’un soignant professionnel qu’il faut rechercher.

Pour certains, la prestation de soins est un choix, pour d’autres, faire appel à des soins est une responsabilité familiale inattendue et à laquelle ils n’ont pas pu se préparer. Par contre, c’est souvent un passage obligé pour les aidants familiaux qui s’occupent d’un parent âgé.

J’ai répertorié quatre qualités d’un soignant professionnel que vous devez rechercher chez la personne qui va potentiellement s’occuper de votre proche.

Découvrons quelles sont certaines de ces qualités d’aidant pour éclairer votre recherche de soins à domicile. Il va sans dire que c’est plus facile à dire qu’à faire. Il semble que, suite à la pandémie, il est plus difficile de trouver du personnel stable.

Je le vois dans la maison de retraite de ma grand-mère : certains membres du personnel changent chaque trimestre. Cela complique la tâche pour trouver du personnel qualifié.

Notez également que si on retrouve chez un aidant familial les mêmes qualités qui font qu’un soignant est un professionnel compétent… Eh bien, l’aidant familial peut être considéré comme une belle personne.

les qualités d'un aidant familial
Les qualités d’un aidant familial…

Les qualités d’un soignant professionnel

D’un côté, il y a les compétences techniques des soignants. C’est ce que les ressources humaines qualifient souvent de “hard skills” qu’on pourrait traduire par le savoir-faire.

Mais, une fois qu’une personne a passé ses diplômes et peut exercer en tant que soignant ou aide-soignant, quelles sont les qualités nécessaires pour être un bon soignant ? Il s’agit là des “soft skills”, brefs les capacités relationnelles de la personne.

Il faut savoir que certaines personnes qui n’ont à l’origine aucune formation diplômante ni expérience technique préalable de soignant sont devenus de très bons professionnels.

Les soins à domicile de qualité ne consistent pas seulement à répondre aux besoins physiques (et techniques) d’une personne âgée, mais aussi à prendre soin de sa santé émotionnelle. Les qualités d’un soignant ne sont pas seulement des cases à cocher ou des compétences techniques. L’industrie des soins à domicile exige un caractère profond et inné et un dévouement à prendre soin des autres.

Être soignant, c’est être garant du vivant.

Inconnu

Les caractéristiques d’un soignant

Lorsqu’une personne présente des caractéristiques d’un soignant idéales, on ose espérer que la société qui l’emploie investit en temps et en formation technique pour qu’elle devienne un excellent soignant.

Certaines qualités ne peuvent pas toutes être acquises par le biais d’une formation : elles sont intrinsèquement nécessaires pour ceux qui travaillent dans le secteur des soins à domicile. Ce sont des qualités auxquelles il vous faudra prêter attention, si vous voulez que votre parent âgé soit bien pris en charge et si, en tant qu’aidant familial, vous éprouvez le besoin d’être soulagé.

Prenez une minute pour passer en revue les quatre qualités que j’estime être essentielles quand il est question de soins à domicile :

1. Être compatissant

La vraie compassion ne peut pas résulter d’une formation. Le mot « compassion » vient des mots latins p a t i et c u m, qui signifie « souffrir avec ». La compassion est une forme d’empathie. Les personnes compatissantes savent prendre du temps avec les autres et partager leurs douleurs et leurs difficultés émotionnelles. Ils vont même jusqu’à les vivre avec eux.

Les soignants qui font preuve de compassion traitent les personnes âgées comme elles aimeraient être traitées si leur propre santé déclinait.

Non seulement les soignants compatissants font preuve d’empathie envers les personnes âgées, mais ils s’efforcent de s’engager complètement et sans réserve. La compassion est une marque de maturité, une attention sincère et crée un sentiment de connexion avec l’autre personne.

2. Être sympathique

La prestation de soins est personnelle. Chaque personne est unique et doit être traitée comme telle. Les personnes âgées qui ont besoin de soins à domicile veulent être perçues comme une personne et non comme un emploi ou une liste de tâches à accomplir.

La beauté du métier de soignant tient dans la relation qui se crée entre le soignant et le patient.

Les bons soignants sont à l’écoute des besoins personnels de la personne âgée dont ils s’occupent. Que le besoin soit physique, mental ou émotionnel, les aidants personnels donnent la priorité à la personne dont ils s’occupent plutôt qu’au devoir ou à la tâche à accomplir.

Bien sûr, pour le soignant, il n’est pas facile d’avoir une relation avec une personne dont la santé est déclinante. Cela peut être difficile à vivre pour le soignant : voir la santé de la personne dont on prend soin se dégrader et être témoin de la détresse de la famille n’est pas toujours simple.

3. Être un excellent communicant

Presque tous les employeurs demandent à leurs salariés d’excellentes compétences en matière de communication. Ils le font même figurer dans la description de poste, mais pour les soignants, la communication est cruciale.

Les personnes qui fournissent des soins à domicile doivent non seulement bien communiquer avec les personnes âgées, mais aussi avec leur famille. La communication est le fondement de toute relation saine, en particulier lorsque la majorité du temps est passée ensemble, comme dans un modèle de soins complets aux patients.

Un soignant compatissant et communicatif pose de bonnes questions et fait en sorte que le patient se sente à l’aise pour partager librement ce qu’il ressent vraiment. En tant que membre de la famille à la recherche de soins à domicile : si un soignant ne peut pas communiquer efficacement avec votre parent ou avec vous, il ne convient pas pour s’occuper de votre proche.

4. Être patient

Le proverbe ne dit-il pas que la patience est une vertu ? La patience est plus qu’importante, c’est une exigence pour la prestation de soins.

Certains jours, les plans changent ou les émotions sont de vraies montagnes russes avec des hauts et des bas. Les personnes âgées atteintes de maladies mentales, telles que la dépression, une démence, voire la maladie d’Alzheimer, ont besoin d’une attention particulière et de beaucoup de patience.

Les soignants doivent être patients (et créatifs) dans leur approche des soins aux personnes âgées. Il faut savoir gérer les contrariétés et les refus avec diplomatie et… patience. Le soignant est pourtant sous pression, et regarde sa montre, parce qu’il a d’autres patients à soigner. Il faut reconnaître que ce n’est pas un métier simple.

Les autres qualités d’un soignant

Les qualités d’un soignant ne s’arrêtent pas là. Il y a d’innombrables traits de caractère qui font qu’une personne est un excellent soignant. Vous voulez quelqu’un qui sera aussi attentif aux détails que vous. Vous voulez qu’elle soit attentionnée.

Voici quelques autres qualités qui font qu’un soignant (ou une infirmière) est une belle personne et fait un travail de qualité :

  • cette personne a le sens des responsabilités ;
  • elle a le sens du travail en équipe : c’est important au moment de la transmission des informations (par exemple, quand la personne s’apprête à partir en congés) ;
  • le soignant est rigoureux dans son travail, avec une attention aux détails ;
  • le soignant a des capacités relationnelles pour rassurer ses patients ;
  • être empathique, compréhension et user de diplomatie face à des situations parfois difficiles ;
  • avoir de la résistance physique et morale. Le soignant doit être capable de faire face à bien des drames humains.

J’espère avoir fait le tour des qualités d’un soignant qui sont d’une importance capitale dans la prestation de soins d’une personne âgée. Que vous soyez un aidant familial qui a besoin d’être aidé, ou que vous soyez tout simplement un enfant qui veut prendre soin de son parent âgé, ce sont des qualités auxquelles vous devez porter une attention particulière.

error: